Au fil du Tao

Tai Chi Chuan (Style yang originel)

                        Génèse du Tai Chi Chuan

 

                                                      La légende raconte qu'au cours du 4ème siècle, ermite taoiste

                                      nommé Zhang Sanfeng fut attiré par une scène de lutte entre un

                                      serpent et une grue; c'est en observant le serpent déjouer les attaques

                                      de l'oiseau que l'hermite a eu la révélation des principes du Tai Chi 

                                      Chuan. L'ermite compris alors que la souplesse et la fluidité combinées

         avec la concentration pouvaient venir a bout de la force et de la régidité. Zhang Sanfeng

         élabore sa technique en combinant différentes méthodes de gymnastiques Taoiste et

         des techniques martiales

Service gratuit et accessible à tous

Lancez-vous

Tao Te King

"Solidité et rigidité sont les com-

-pagnes de la mort ; souplesse et faiblesse sont les compagnes de la vie."

                           Lao Tseu

           Le style Yang

 

    La première famille historiquement connue a transmettre

le Tai Chi Chuan est la famille Chen. Leur style, très connu

dans le milieu fermé des arts martiaux, fait des envieux en

Chine. "Yang l'invincible", après avoir pratiqué de nombreux

styles de boxe, découvre le Tai Chi Chuan au travers des

écrits de Zhang Sanfeng. La famille Chen refusant toutes

confrontations entre expert (comme cela se pratique couram-

-ment) attise d'avantage la curiosité de Yang Luchan (1799-

1872). Avec toute les apparences d'un sourd-muet, il se fait engager comme serviteur chez les Chen. Puisqu'il n'entend pas et ne parle pas, les élèves discutent entre eux des exercices et des postures sans se soucier de ce serviteur insignifiant.

    Grace à ses connaissances préalables, il progresse beaucoup dans ce style en reproduisant durant toutes ces années, à l'abri des regards, les nouvelles techniques observées pendant son service. Un soir un incendie éclate dans la chambre du maître. Yang n'écoutant que son courage, lui sauve la vie sous les yeux ébahis des autres élèves. Par son acte, ils comprennent la supercherie du faux sourd-muet. Ainsi, il ne doit sa vie sauve qu'a la reconnaissance du maître Chen,  qui, pour le remercier de lui avoir sauvé la vie, épargne la sienne en l'autorisant à partir.

    Yang Luchan synthétise son experience martiale et crée son propre style de Tai Chi Chuan : le style Yang, qu'il transmet à ses fils et à son petit fils, Yang Chenfu (1883-1936). 

 

Pour tous renseignements

supplémentaires :

au.fil.du.tao@hotmail.fr

tel : 06.62.88.59.22

http://aufildutao.perso.sfr.fr/